Je suis livrivore: La Passe-miroir (T3), La Mémoire de Babel

Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

16 mai 2017

La Passe-miroir (T3), La Mémoire de Babel

La Passe-miroir, livre 3
La Mémoire de Babel
de Christelle Dabos
nombre de pages : 464
difficulté de lecture : 2/3
























(et oui la couverture est si jolie qu'elle mérite d'être si grande)


résumé


Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?


mon avis


Christelle Dabos revient avec ce troisième et avant-dernier tome très attendu (euphémisme mon ami) attestant à nouveau de sa créativité magistrale. Que dire, à part que le charme fonctionne toujours? Si vous lisez cet avis au hasard de vos déambulations et que vous n'avez pas lu les tomes précédents, filez réparer cette erreur! Mais si vous avez déjà goûté à la plume de Christelle Dabos, vous savez comme moi que vous lirez ce dernier tome envers et contre tout. Car là est la question : qui peut résister à cet univers??? PERSONNE.


L'HISTOIRE

La Mémoire de Babel reprend presque 3 ans après Les disparus de Clairdelune et Ophélie est de retour sur son arche natale. Bientôt, la voilà sur Babel : l'arche des jumeaux Pollux et Hélène, maîtres des sens. Ma principale crainte était de ne pas me souvenir suffisamment du tome précédent, mais l'auteure nous rappelle l'indispensable. Découvrir ce nouveau pent d'univers fut parfois déroutant car la quantité d'informations à assimiler est énorme. Cela démontre encore une fois la richesse de ce monde merveilleux.

"Le monde cessa aussitôt d'être mot pour se faire peau."

J'en parlais déjà dans mon avis sur les deux premiers tomes, l'atmosphère très particulière mise en place ressemble à celle que l'on peut trouver dans les oeuvres d'Hayao Miyazaki (je pense à un hybride entre Le château ambulant, Le château dans le ciel et Le voyage de Chihiro). C'est la seule comparaison que je peux faire tant l'ambiance de La Mémoire de Babel est unique. Je suis d'ailleurs mue par l'envie de demander à Christelle Dabos le secret de cette imagination subtile et étourdissante. Ce n'est plus la file d'attente de presque 2h aux salons qui m'arrêtera désormais. Je DOIS savoir.

L'intrigue est dans la parfaite continuité des tomes précédents, avec des retournements de situations impossibles à prédire comme d'autres plus faciles. La plume délicate et efficace de Christelle Dabos sert brillamment le récit. Ce troisième opus est un modèle de perfection. Un tome à lire d'une traite ou à distiller pour faire durer le plaisir.


LES PERSONNAGES

Ophélie a grandi mais les changements en elle ne se ressentent pas. Il est dommage que ces années entre les deux tomes n'ait pas affecté d'avantage sa personnalité. Cela dit, elle est raisonnée, volontaire, profondément intelligente, c'est une héroïne phénoménale.
Il est difficile de parler de Thorn sans spoiler. Globalement son absence fonctionne bien : on se surprend à s'en plaindre comme Ophélie ressent le manque. Un poil décevant, il reste néanmoins un personnage hors du commun. Et quel plaisir de retrouver Archibald! (aka le beau gosse du Pôle) Le récit s'enrichi également d'un nouveau point de vue passionnant et délaisse celui de Dieu. Les nouveaux personnages introduits dans ce tome sont assez percutants et prometteurs.


CONCLUSION

Cette saga n'a pas besoin de moi pour vous convaincre de poursuivre l'aventure! La Mémoire de Babel s'apparente à de la dentelle : un véritable bijou de créativité qui comblera vos attentes et peut être même plus. L'imagination de Christelle Dabos ne semble pas avoir de limite, pour le plaisir des plus jeunes comme des adultes qui trouveront dans ses romans une poésie nouvelle.
Il sort dans une semaine : jetez-vous dessus.



Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour avoir 
abrégée cette interminable attente. ♡♡♡






POUR ALLER PLUS LOIN : VOUS AIMEZ/VOUS AIMEREZ



Je vois entre les voix de Christelle Dabos et Jean-Claude Mourlevat des ressemblances évidentes.
Ils ont cette particularité de vous emporter dans leur imaginaire époustouflant de détails. 
Alors si vous n'avez pas encore lu La Rivière à l'envers, sautez le pas!!!! 
Vous ne le regretterez pas!!!!



6 commentaires :

  1. J'ai vraiment hâte de pouvoir enfin le découvrir après les deux coups de cœur que j'ai eu pour cette saga. Christelle Dabos a crée un univers original et tout simplement génial avec des personnages tout aussi intéressants et très attachants. J'ai hâte de retrouver Ophélie, Thorn et Archibald et je suis intrigué par l'importance d'un nouveau personnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahaha plus qu'une journée à attendre! :D Je te souhaite une belle lecture!

      Supprimer
  2. j'ai beaucoup aimé mais ce n'est pas mon préféré des trois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est déjà pas évident de les départager alors... ;)

      Supprimer
  3. J'adore ta comparaison avec de la dentelle, c'est tellement ça !!!

    RépondreSupprimer